R J Ellory Le Silence

Publié le par Mademoiselle Sab

RJ-ELLORY_.jpg

 

Toutes mes excuses pour ce silence, j'ai terminé une mission en CDD de 8 mois et la fin est toujours un peu intense dirons nous.

 

Maintenant les filles je vais avoir du temps pour m'occuper de cet espace !

 

Cette semaine, j'ai fini le livre de RJ Ellory le Silence, c'est un bouquin très difficile et il n'était pas fait pour cette dernière semaine. Il m'a fait cogité, mal dormir mais c'est un très bon livre. L'histoire est celle d'un enfant, Joseph, qui grandit dans une petite ville de Géorgie. Dans cette ville des meurtres de petites filles ont commencé. Joseph nous raconte comment il vit cela, sa vie, ses amis, mais aussi son entourage d'adulte, puis on grandit avec lui. Sauf que Joseph, n'arrive pas à se défaire de ces meurtres et cela le hante. Il va avoir une vie compliquée, difficile toujours en lien avec son passé.

 

Je n'ai même pas trouvé qui était le meurtrier, le livre nous emmène sur une fausse piste à un moment, il fait planer le doute. Lorsque l'on arrive sur le dénouement je n'y croyais pas ...

 

Ce livre m'a bouleversé peut être aussi parce que le moment où je l'ai lu je n'étais pas en pleine forme. Contrairement à Vendetta dont j'ai parlé ici, celui est plus dur, plus noir et il vous prend aux tripes. Pourtant Vendetta sur certains côtés n'est pas une partie de plaisir mais je l'ai trouvé plus facile à lire.

 

J'aime beaucoup le style de RJ Ellory et ses deux livres m'ont quand même beaucoup plu.

 

 

Présentation de l'éditeur

Joseph a douze ans lorsqu’il découvre dans son village de Géorgie le corps d’une fillette assassinée. Une des premières victimes d’une longue série de crimes.
Des années plus tard, alors que l’affaire semble enfin élucidée, Joseph s’installe à New York. Mais, de nouveau, les meurtres d’enfants se multiplient…
Pour exorciser ses démons, Joseph part à la recherche de ce tueur qui le hante. Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue, R. J. Ellory évoque autant William Styron que Truman Capote, par la puissance de son écriture et la complexité des émotions qu’il met en jeu.

 

Et vous, un livre prenant en ce moment ?

 

 


 

Publié dans Coup de coeur

Commenter cet article