Herborist T'ai Chi masque Ying Yang

Publié le par Mademoiselle Sab

Il y a quelques semaines, une amie m'offre ce produit en cadeau pour mon anniversaire (elle était un peu en retard je suis née en octobre). Bref, je reçois donc ce lourd cadeau Herborist le masque T'ai Chi. Je dis lourd car le packaging est en verre, très joli mais très lourd.

 

herborist-masque-ying-yang-01.jpg

 

 

Franchement, c'est très joli ! 10/10 sur le packaging ! Ce masque est en deux temps, un masque noir qui purifie et un masque blanc qui révèle l'éclat de la peau.

 

Ce que dit la marque :

Ce soin spectaculaire apporte une expérience unique et nouvelle au visage. Le masque noir est un nettoyant efficace, capable de retirer les impuretés à la surface de la peau, telles que les résidus de maquillage et les cellules mortes, et de nettoyer les pores. Il permet d'obtenir une peau vraiment nette et propre et une sensation de fraîcheur. Il est composé principalement de Pivoine Rouge (plante connue dans la tradition chinoise pour ses vertus purifiantes).

Le masque blanc apaise la peau. Il la laisse douce, tout en l'aidant à retrouver son éclat. Il apporte des agents nourrissants au niveau de la peau pour la rendre éclatante. Il forme une couche protectrice et est composé principalement de Pivoine Blanche (Paoenia Lactiflora) qui nourrit l'éclat du teint

yingyang.jpg

Livré avec une spatule.

 

Ma copine ne savait pas mais j'ai la peau sensible et le masque noir m'a donné plein de rougeurs et pleins de boutons, certains sont encore là ... :(

 

Je n'aurais donc pas un avis très positif sur ce produit car ma peau ne l'a pas aimé, il est beaucoup trop décapant pour moi et c'est bien dommage parce que à 49 euros le produit ... J'avoue j'ai un peu mal de devoir le jeter. Je vais tenter d'essayer le masque blanc, même si j'ai peur d'avoir à nouveau un breakout total de ma peau.

 

Je n'achèterais donc pas ce produit à nouveau.

 

Et vous, quel type de masque utilisez-vous ?


 

Publié dans Cosmétiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article